Laurianne, partenaire et accompagnatrice des gagnants à Cannes

Laurianne, partenaire et accompagnatrice des gagnants à Cannes

La magie que l'on a fréquenté ce week-end à Cannes avec Imene et Bastien, les gagnants du concours et leurs accompagnants, Samira et Elliot. Pendant deux jours et avec le concours de L'Oréal, nous étions plongés au cœur du festival de Cannes, une expérience unique pour les jeunes de découvrir l'univers du cinéma français, dans des conditions exceptionnelles. La montée des marches, tous ensemble, avec Isabelle Giordano, a fait briller les yeux et s'emballer les palpitants. Ces jeunes de Pierrefitte et Fontenay, éblouissants de gentillesse, sagesse et volonté, ont apprécié le film de Gilles Lellouche, Le Grand Bain, qui nous a rappelé que, parfois, lorsqu'on s'y attèle, un cercle peut rentrer dans un carré et vice-versa.Je suis extrêmement reconnaissante de ce que fait l'association et de la fluidité de cette échappée permise par Brigitte, son organisation et soutien permanent, Imene et son engagement, Samira et sa gentillesse, Bastien et sa perspicacité, Elliot et son humanisme, l'équipe de L'Oréal qui nous a pris en charge ainsi qu'Isabelle Giordano toujours aussi avenante et bienveillante. Qu'il est bon de vivre et voir que le cinéma est avec et pour tous !

Laurianne, partenaire et accompagnatrice des gagnants à Cannes

Cinéma pour Tous
2019-04-30T11:25:45+02:00

Laurianne, partenaire et accompagnatrice des gagnants à Cannes

La magie que l'on a fréquenté ce week-end à Cannes avec Imene et Bastien, les gagnants du concours et leurs accompagnants, Samira et Elliot. Pendant deux jours et avec le concours de L'Oréal, nous étions plongés au cœur du festival de Cannes, une expérience unique pour les jeunes de découvrir l'univers du cinéma français, dans des conditions exceptionnelles. La montée des marches, tous ensemble, avec Isabelle Giordano, a fait briller les yeux et s'emballer les palpitants. Ces jeunes de Pierrefitte et Fontenay, éblouissants de gentillesse, sagesse et volonté, ont apprécié le film de Gilles Lellouche, Le Grand Bain, qui nous a rappelé que, parfois, lorsqu'on s'y attèle, un cercle peut rentrer dans un carré et vice-versa.Je suis extrêmement reconnaissante de ce que fait l'association et de la fluidité de cette échappée permise par Brigitte, son organisation et soutien permanent, Imene et son engagement, Samira et sa gentillesse, Bastien et sa perspicacité, Elliot et son humanisme, l'équipe de L'Oréal qui nous a pris en charge ainsi qu'Isabelle Giordano toujours aussi avenante et bienveillante. Qu'il est bon de vivre et voir que le cinéma est avec et pour tous !
Nos actions évoluent
en ciné-débats numériques !

Jeudi 15 octobre, nous avons projeté Tout simplement noir, de Jean-Pascal Zadi au sein de 10 classes en région parisienne.