Nathalie – Enseignante au lycée Jacques Feyder à Epinay. À propos de la projection de Michou d’Auber.

Nathalie – Enseignante au lycée Jacques Feyder à Epinay. À propos de la projection de Michou d’Auber.

Je voulais vraiment vous remercier pour la projection d'hier, qui laissera, j'en suis sûre, de belles traces chez les élèves. Ils étaient ravis, vraiment, et croyez-moi, je les connais, ils ne mâchent pas leurs mots lorsqu'ils n'aiment pas. En tout cas, ils ont été très touchés, et surtout : j'ai été très émue de voir que les garçons surtout s'exprimaient après la projection, et évoquaient leur émotion, leurs sentiments, devant tout le monde : c'est si rare! La pudeur masculine des adolescents est tellement immense! Ils ont pour certains des parcours très proches de Michou, et vous pouvez être sûres qu'ils parleront du film. Ils ont également beaucoup de préjugés contre le cinéma français, qu'ils ne vont jamais voir, et qu'ils jugent "ringard" a priori, allez savoir pourquoi... Voilà un film qui peut leur ôter quelques préjugés. C'est sans doute la plus belle sortie scolaire que j'ai faite en sept années, et pourtant, je n'ai pas cessé d'en organiser! J'espère que nous aurons l'occasion de revivre ce genre d'expériences."

Nathalie

Enseignante au lycée Jacques Feyder à Epinay. À propos de la projection de Michou d'Auber.

Cinéma pour Tous
2019-02-20T15:10:29+01:00

Nathalie

Enseignante au lycée Jacques Feyder à Epinay. À propos de la projection de Michou d'Auber.

Je voulais vraiment vous remercier pour la projection d'hier, qui laissera, j'en suis sûre, de belles traces chez les élèves. Ils étaient ravis, vraiment, et croyez-moi, je les connais, ils ne mâchent pas leurs mots lorsqu'ils n'aiment pas. En tout cas, ils ont été très touchés, et surtout : j'ai été très émue de voir que les garçons surtout s'exprimaient après la projection, et évoquaient leur émotion, leurs sentiments, devant tout le monde : c'est si rare! La pudeur masculine des adolescents est tellement immense! Ils ont pour certains des parcours très proches de Michou, et vous pouvez être sûres qu'ils parleront du film. Ils ont également beaucoup de préjugés contre le cinéma français, qu'ils ne vont jamais voir, et qu'ils jugent "ringard" a priori, allez savoir pourquoi... Voilà un film qui peut leur ôter quelques préjugés. C'est sans doute la plus belle sortie scolaire que j'ai faite en sept années, et pourtant, je n'ai pas cessé d'en organiser! J'espère que nous aurons l'occasion de revivre ce genre d'expériences."
Nos actions évoluent
en ciné-débats numériques !

Jeudi 15 octobre, nous avons projeté Tout simplement noir, de Jean-Pascal Zadi au sein de 10 classes en région parisienne.