Les invisibles - "Les invisibles" de Louis-Julien Petit

Lundi 5 octobre, en partenariat avec l’Institut de l’Engagement et la plateforme de la 25ème Heure, Cinéma pour tous a organisé une e-projection du film Les Invisibles, suivie d’un e-débat animé par Isabelle Giordano, présidente de l’association et Marc Germanangue, délégué général de l’Institut de l’Engagement.
C’est 287 lauréat.e.s qui ont eu la chance d’échanger avec le réalisateur Louis-Julien Petit depuis leurs canapés… Et les émotions transpiraient à l’écran !

Une grande réussite qui nous conforte dans notre envie – avec l’Institut de l’Engagement – d’organiser des projections mensuelles dans cette nouvelle salle virtuelle pour continuer à se questionner sur notre époque, susciter des débats engagés et maintenir un lien social entre les jeunes qui se sentent parfois isolés dans ce contexte de crise sanitaire.

Marine
« Merci infiniment pour cette opportunité ! C’était un moment formidable que j’ai été ravie de partager avec vous. Je suis éducatrice spécialisée et ce film me touche en plein coeur ! ❤️ »

Anaïs
« Ce film est vraiment top ! Au quotidien, notre image est marquée de préjugés, mais ce film présente au contraire l’engagement physique, psychologique et moral du travailleur social mais aussi le lien, la relation d’aide avec les personnes que nous accompagnons et ça, c’est encore plus chouette ! »

Lavan 
« Ce film vient me rappeller pourquoi j’ai envie de travailler dans une structure dite sociale, et à quel point c’est beau. Ce sont des choses que l’on peut oublier quand on a la tête dans le guidon. »

Louis
« Quel bonheur de regarder un film seule à plusieurs ! Quel plaisir aussi de voir autant de place aux femmes dans des films. Je l’avais déjà vu en salle mais n’ai pas hésité à le revoir, tant de sentiments… Un grand merci »

Claire
« Très beau film ! Merci pour ce visionnage. J’habite au Maroc et depuis mars, tous les cinémas sont fermés… ça fait beaucoup de bien de voir une séance de cinéma, ça m’avait beaucoup manqué 🙂 »

Et le réalisateur Louis-Julien PETIT de nous quitter sur ces mots :
« Parfois, on se sent seul dans ses combats. On s’interroge, on doute. Ce soir j’ai compris que non. On est beaucoup à pouvoir faire changer les choses. Merci encore, ne lâchez rien. »

Nos actions évoluent
en ciné-débats numériques !

Jeudi 15 octobre, nous avons projeté Tout simplement noir, de Jean-Pascal Zadi au sein de 10 classes en région parisienne.