FOURMI - Julien Rappeneau

Le 19 juin 2019 à Paris

Dernière projection parisienne avant l’été :

Le film Fourmi de Julien Rappeneau a été decouvert par 200 jeunes en avant première 3 mois avant sa sortie ( 4 septembre 2019 ) : un beau cadeau pour les spectateurs réunis à l’Elysée Biarritz qui ont applaudi chaleureusement le réalisateur venu pour sa première rencontre autour de son film.

Julien Rappeneau et Isabelle Giordano

Le film illustre un jeune footballeur de 13 ans, Théo, qui veut aider son père, marginal social, alcoolique et divorcé en inventant un gros mensonge qui va se révéler bénéfique pour le sauver de sa situation précaire. L’histoire rare d’un mensonge altruiste et d’une belle relation père fils : derrière une personne il y a toujours un parcours, parfois difficile ce qui explique les failles de certains (l’alcoolisme, la violence…) comme le père de Théo dans le film.

Venus d’ Aubervilliers, Houilles, Clichy, Versailles, Paris…. les jeunes ont été très touchés par le film. Les associations présentes : Le lien Yvelinois, Le Quartier du Soleil, l’Académie du Football… ont réuni des spectateurs d’âges très différents (de 7 à 19 ans). 30% des jeunes venaient pour la première fois assister à une projection Cinema Pour Tous.

Les jeunes spectateurs se sont grandement identifiés à l’histoire qui met en scene une relation parent-enfant compliquée et touchante. L’émotion était au rendez-vous, certains ont même versé une larme. La salle comptait de jeunes migrants dont la langue maternelle était différente du francais, ils se sont donc retrouvés dans le théme de la parentification : eux aussi se sentent comme dans Fourmi responsables de leurs parents.

Les membres de l’Académie du Football, ont reconnu par le film leurs moments d’entrainements et de matchs.

Un beau moment de cinema et de rencontre qui laisse présager un grand succés lors de la sortie du film.

Les jeunes de l’Académie du Football et le réalisateur



Le 8 octobre 2019 à Lyon

Le film Fourmi de Julien Rappeneau a été projeté à Lyon pour des collégiens, élèves et membres associatifs de la ville. Le debat qui a suivi le film a été animé par Laurianne de l‘association Tout Va Bien, antenne lyonnaise de Cinema Pour Tous

La majorité de jeunes a noté le caractère réaliste de l’histoire.  Puis a commencé un débat sur les secondes chances et le fait que l’on peut changer, grâce à la solidarité et la persévérance. Le héro du film est un fils qui ment à son père.  Les jeunes ont été d’accord sur le fait que le mensonge altruiste n’est pas mauvais et peut aider son prochain.

Dans le film Théo est trop petit pour être qualifié dans l’équipe de foot. Les spectateurs ont donc débattu sur le fait de juger l’autre sur son apparence, une attitude méchante et discriminante. Beaucoup d’élèves se sont identifiés à Theo qui est jugé sous prétexte d’être different. 

Le débat s’est conclu par les réponses à la question « qui se sent normal ? » : seulement 2 mains sur les 160 personnes se sont levées. Ce qui a permis à Laurianne de conclure qu’on était et se sentait tous différents mais que cela n’empêchait pas d’agir en solidarité et de progresser en société… comme les fourmis !

le 13 novembre à Rouen

Au Pathé Dock 76, 280 jeunes ont découvert Fourmi de Julien Rappeneau.

Après Paris et Lyon, Cinema Pour Tous a été heureuse de faire découvrir au public rouennais les aventures de « Fourmi » en collaboration avec l’association partenaire Passeurs d’images . Les spectateurs de 12 à 70 ans venus de Rouen et ses alentours ont été réunis pour une séance intergénérationnelle auquel le film se prêtait totalement.


La radio associative HDR a tendu les micros pour recueillir les témoignages après le débat riche en émotion où adolescents et adultes ont confronté leurs impressions.

Nos actions évoluent
en ciné-débats numériques !

Jeudi 15 octobre, nous avons projeté Tout simplement noir, de Jean-Pascal Zadi au sein de 10 classes en région parisienne.

 

Téléchargement de la brochure

Merci de renseigner votre e-mail si vous souhaitez télécharger notre brochure