L’ECOLE EST FINIE, le 2 juin au Cinéma Gaumont Les Fauvettes

Dans le cadre du concours d’écriture que l’association organise chaque année à destination des collégiens et des lycéens, une projection est organisée en collaboration avec la Fondation HSBC pour l’Education afin de remettre les prix aux gagnants collégiens.

Ceux-ci sont venus accompagnés de leur famille et de leurs professeurs, et il ont eu la chance de découvrir en avant-première le film L’ECOLE EST FINIE d’Anne Depetrini, qui nous a fait l’honneur de sa venue. Etaient présents également les collaborateurs de la Fondation HSBC pour l’Education, jurys du concours collégiens.

Les gagnants du concours collège

Lors du débat animé par Isabelle Giordano, les élèves et les professeurs présents ont abordé des thèmes liés au film qui illustrent leur quotidien : les moqueries à l’école, les différences, mais aussi la solidarité. Que ce soit du point de vue d’Agathe Langlois (la prof d’anglais campée par Bérangère Krief) ou de celui de ses jeunes élèves de campagne, chacun a eu l’occasion de pouvoir s’identifier aux personnages. Le public présent était enchanté de pouvoir échanger avec la réalisatrice, qui nous a fait part de son expérience personnelle en tant que fille de professeure.

Souvenir dans le hall du Gaumont Les Fauvettes avec Isabelle Giordano et Anne Depetrini

BLACK PANTHER, le 11 avril 2018 à l’UGC Ciné-Cité Bercy

En collaboration avec la startup Myshowpass et l’Ambassade Américaine, Cinéma pour Tous a organisé la projection de BLACK PANTHER le 11 avril 2018 à l’UGC Ciné-Cité Bercy. 350 personnes étaient au rendez-vous pour découvrir ou redécouvrir le succès planétaire de Ryan Coogler !

Pour l’occasion, de nombreux invités ont été conviés afin de nourrir le débat à la fin de la projection : Tafika Nyirenda et Yamodo Akondjia (co-organisateurs de l’événement et fondateurs de Myshowpass), Aleksi Briclot (dessinateur Marvel), Tonjé Bakang (créateur de la plateforme Afrostream), Rokhaya Diallo (journaliste et écrivain), et Asto Montcho (voix française du personnage de M’Baku dans BLACK PANTHER) qui nous a fait la surprise de sa venue ! Le débat était modéré par Isabelle Giordano.

Les discussions autour de la diversité et des modes de représentation de la culture africaine au cinéma étaient riches de sens, alimentées par les beaux témoignages des invités et des spectateurs.

L’image contient peut-être : 3 personnes, personnes souriantes, personnes debout, chaussures et foule

Tonjé Bakang : « Je ne pense pas que BLACK PANTHER soit un film fait par un noir pour des noirs. J’ai adoré TITANIC : il n’y a pas un seul noir dedans. J’ai adoré AVATAR : je ne suis pas bleu. BLACK PANTHER réussit justement à transcender les origines et à passer au-delà de la simple question de la couleur de peau avec des personnages forts »

Rokhaya Diallo : « Il faut valoriser nos origines, mettre en avant le fait qu’on est français. Le pays du Wakanda tel qu’il est représenté dans BLACK PANTHER est un très bel hommage à la culture africaine. L’idéal, ça serait que l’on arrive à avoir des images qui nous ressemblent dans le cinéma français »

Une projection qui a gagné l’enthousiasme des jeunes, heureux d’avoir pu prendre des photos avec les invités !

LA FINALE, le 4 avril 2018 au Pathé Docks 76 à Rouen

Malgré une grève des transports qui nous a empêché de nous déplacer jusqu’à Rouen, la projection de La Finale a été maintenue à Rouen grâce à notre partenaire Passeurs d’images.

246 personnes sont venues voir le film avec beaucoup d’enthousiasme, notamment des jeunes du Réseau Solidarité Migrants, qui pour la moitié d’entre eux, se rendaient pour la première fois au cinéma !

IMG_7017[10] - copie

« On est super contents ! Merci beaucoup beaucoup beaucoup Pierre »
Seny, Thierno, Souleymane, Kandjoura, Cyrille

LA FINALE, le 21 mars 2018 à L’UGC Ciné-Cité Bercy

La projection de La Finale a rencontré un vif succès auprès des jeunes, qui ont eu la chance de pouvoir découvrir le film le jour de sa sortie et de rencontrer le réalisateur (Robin Sykes) et les producteurs (Thibault Gast et Matthias Weber) à la fin de la séance, au cours d’un débat animé par Isabelle Giordano.

29251099_10212008415660988_1592757380_o

De gauche à droite : Thibault Gast, Matthias Weber, Robin Sykes, et Isabelle Giordano

Avec cette comédie intergénérationnelle, Robin Sykes signe un premier long-métrage qui mêle humour et tendresse, tout en faisant réfléchir à des sujets sensibles, en particulier la maladie d’Alzheimer, dont est touché Roland, le « papy zinzin » joué par Thierry Lhermitte. De quoi susciter de nombreuses questions et réactions chez le jeune public. En effet, aborder la maladie avec légèreté était un pari risqué !

twitter img

Robin Sykes : « Dans le film, il y a un peu de moi et un peu des gens que je connais. Bon, j’ai pas de chien par contre »

Mais pour Houria, collégienne : « Le pari est carrément réussi, on arrive à rire sans se moquer. Le film permet de voir la maladie autrement, et personnellement ça m’a remise en question. Si l’un de mes proches se retrouve atteint de cette maladie, je réagirais différemment, « avec humour » comme le dit le médecin dans le film ».

La Finale Bande-annonce VF

FATIMA, le 8 mars 2018 à l’UGC Part-Dieu Lyon

A l’occasion de la journée internationale de lutte pour le droit des femmes, Cinéma pour Tous a organisé une projection du film Fatima de Philippe Faucon, suivi d’un débat autour du film et de la place des femmes dans la société. Cinéma pour Tous a travaillé en partenariat avec l’association Tout Va Bien pour réaliser cette intervention lyonnaise.

Photo cpt Fatima 3

La salle était quasiment comble avec plus de 200 jeunes présents, pour suivre l’histoire de Fatima, cette mère-courage touchante et exemplaire prête à tout pour s’intégrer dans la société française afin d’offrir le meilleur avenir possible à ses filles. Le film fut largement apprécié et longuement applaudi, ce qui a ouvert un débat très riche et animé sur la question des droits des femmes, suscitant parfois des réactions vives et prouvant ainsi l’intérêt que portent les jeunes sur le sujet.

Photo Cpt Fatima 2

Les jeunes continuaient d’échanger en sortant de la salle : nous espérons avoir semé des graines de réflexion et de respect, tant sur la place des femmes dans la société que de la considération de ces personnes invisibles qui, comme Fatima, se battent pour atteindre leurs objectifs.

PATIENTS, le 1er mars 2018 au Cinéma Le Majestic à Lille

Cinéma Pour Tous est heureuse d’avoir organisé une projection dans sa nouvelle ville de province : Lille ! En partenariat avec la mairie lilloise, l’association a ainsi eu le plaisir d’organiser cette première séance au cinéma Le Majestic, en plein cœur de la ville où plus de 130 jeunes étaient présents. En cette veille des Césars, il a été décidé de projeter un film aux multiples nominations, Patients, qui avait reçu un vif succès auprès de nos publics lyonnais et parisiens lors des précédentes séances organisées par l’association. Pour l’occasion était présent Akim Oural, élu en charge de l’Economie Numérique, la jeunesse, le cinéma l’audiovisuel et les arts numériques.

 28693597_10204148313345270_1656404821_oAkim Oural, élu municipal, et Isabelle Giordano

Le film a été très apprécié et le débat fut riche en impressions et opinions du public qui était ravi du moment qu’il avait passé. Plusieurs animateurs sont venus à la rencontre d’Isabelle Giordano à la fin du débat pour nous exprimer leur enthousiasme quant à la qualité de concentration qu’avaient fait preuve les jeunes durant la projection du film, et de leur entrain durant le débat. Cinéma Pour Tous donne rendez-vous à ses nouveaux spectateurs lillois dès l’automne 2018 pour une nouvelle projection !

28693473_10204148313185266_1884926804_oDes jeunes très attentifs et très réactifs !

MOONRISE KINGDOM de Wes Anderson à l’Elysées Biarritz

Les sorties de film n’étant pas susceptibles d’intéresser les jeunes, Cinéma Pour Tous a choisi exceptionnellement de présenter un film plus ancien : le film américain MOONRISE KINGDOM, sorti en 2012. Ce film a été choisi pour son histoire ainsi que les thèmes abordés, mais également pour la beauté de l’image et la mise en scène particulière du réalisateur. C’est donc le mercredi 14 février, jour de la Saint Valentin, que plus de 130 jeunes de la région parisienne (Le Blanc Mesnil, Joinville le Pont, Colombes…) sont venus découvrir cette belle histoire d’amour au Cinéma Elysées Biarritz.

28124556_10204094007227651_113795523_o

Le débat qui a suivi a été très riche en impressions, opinions et remarques de la part des jeunes qui ont tous très apprécié le film.

28125593_10204094007267652_1826415320_o

PATIENTS de Grand Corps Malade et Mehdi Idir à l’Elysée Biarritz

Dans le cadre du programme « Une Grande Ecole, Pourquoi Pas Moi ? » de l’ESSEC, Cinéma Pour Tous a convié son réseau d’associations à la projection du magnifique film « Patients », réalisé par Grand Corps Malade et Mehdi Idir. La séance, organisée exceptionnellement un samedi, a permis aux jeunes présents de découvrir ou redécouvrir ce film aussi beau que drôle retraçant l’année dans un centre de rééducation d’un jeune homme victime d’un accident.

27535958_10204034964751626_411128104_o

Plus de 200 jeunes de la région Ile de France étaient présents à l’événement (Clichy, Aubervilliers, Joinville le Pont..) dont 130 jeunes bénéficiaires du programme de l’ESSEC.

La projection a débuté par l’intervention de Moussa Camara, entrepreneur et président de l’association Les Déterminés dont l’objectif est de démocratiser l’entreprenariat et d’aider les créateurs d’entreprise issus de quartiers prioritaires ou de milieux ruraux. Le film, qui a rencontré un fort succès auprès du public présent, s’est poursuivi par un débat animé par Isabelle Giordano en compagnie du co-réalisateur Mehdi Idir et de l’acteur Soufiane Guerrab, qui ont eu à cœur de répondre aux nombreuses questions des jeunes sur le film.

IMG_1257Soumeya Hartani de la Journée Mondiale de l’Egalité des Chances, Isabelle Giordano, présidente de Cinéma Pour Tous et Moussa Camara, président de l’association Les Déterminés

27537012_10204034962711575_255189182_oMehdi Idir, co-réalisateur du film et Soufiane Guerra, interprète du personnage de Farid

Sortie à la Cinémathèque Française

Depuis bientôt huit ans, Cinéma Pour Tous collabore avec la Cinémathèque Française avec des programmes pédagogiques autour du cinéma. Ainsi, le mercredi 23 janvier, plusieurs élèves d’établissements de la région parisienne ont eu l’opportunité de participer au programme de découverte « Naissance du Cinéma » : durant cet après-midi, les jeunes ont bénéficié d’une visite du Musée de la Cinémathèque ainsi que d’un atelier d’analyse de films, le tout dans une perspective de leur faire découvrir le cinéma autrement.

27393517_10204018190492280_460223171_oVisite du Musée de la Cinémathèque

Cette sortie a été un succès : les jeunes, très attentifs, ont semblé vraiment intéressés par tout ce qu’ils avaient appris et découvert durant l’après-midi. A la fin de celui-ci, certains jeunes ont même émis leur souhait de revenir à la Cinémathèque. Cinéma Pour Tous est ravie d’avoir eu l’opportunité de leur faire découvrir la formidable histoire du 7e art et espère renouveler l’expérience prochainement.

27335790_10204018131210798_1844630882_oLes premiers arrivés 

 

Cinéma Pour Tous à la Journée Mondiale de l’Egalité des Chances

Samedi 9 décembre, Cinéma Pour Tous a participé à la Journée Mondiale de l’Egalité des Chances qui se déroulait au Lycée Louis-le-Grand à Paris. Cette 3e édition était portée par le collectif Different Leaders qui est une communauté de jeunes cadres issus des milieux populaires et de la diversité qui organise des événements de sensibilisation et d’échange sur l’égalité des chances et la diversité des talents.

La Journée est présente dans plusieurs villes du monde (Casablanca, Washington, Abidjan…) avec un mot d’ordre : « montrer que c’est possible », l’objectif étant de sensibiliser le grand  public à l’égalité des chances.

Parmi les événements de la journée, l’association a particulièrement apprécié les conférences, riches en témoignages de lycéens, professeurs, intervenants, organisations, institutions, tous très marquants et inspirants. La Journée s’est suivie d’un Forum des acteurs de l’égalité des chances où Cinéma Pour Tous a pu rencontrer et échanger avec des élèves, des professeurs, des associations sensibles à nos actions et prêts à rejoindre notre réseau. C’était également l’occasion d’aller à la rencontre d’autres associations et d’organisations dédiée à l’égalité des chances.

IMG_1221